Katanga

243

Essentiels pour la population locale, les paysages de savane arborés sont en danger au Katanga. Les techniques agricoles traditionnelles par brûlis y sont pour beaucoup, de même que la production de charbon. Comme dans le cas de nombreuses forêts en RDC, c’est tout un écosystème qui est menacé ainsi que les communautés qui en dépendent.
Associant plantation d’arbres et cultures, le projet agroforestier soutenu par l’Union Européenne propose aux habitants de Kipushi d’augmenter leurs rendements en pratiquant une agriculture vivrière durable tout en reboisant les savanes dégradées par la déforestation et les cultures de type défriches-brûlis. Il vise également une amélioration des procédés de carbonification afin de limiter l’impact envi ronnemental des besoins en charbon des grands centres urbains. Aiguillé par l’antenne du service de coopération et d’action culturelle de Lubumbashi, l’équipe du GRET responsable de la mise en oeuvre du projet (en partenariat avec Nature + et le Centre promotionnel du paysannat) s’est mise en contact avec la coopérative du village de Mukoma qui gérera les ressources produites et les intrants sur un périmètre agro-forestier de 2 000 hectares. Concrètement, 150 familles se verront attribuer chacune un lot de douze hectares à exploiter en propre. Un centre de formation leur permettra de découvrir les méthodes agroforestières et notamment le système de jachère améliorée. Les boutures et les jeunes plants seront élevés sur place au sein d’une pépinière. Les plantations d’acacias (voir encadré) alterneront avec des essences locales soigneusement sélectionnées.
En complément des plantations d’arbres, le maïs amélioré, l’arachide et le manioc, dont les filières de commercialisation seront développées, permettront d’augmenter les revenus des habitants ainsi que leur sécurité alimentaire. Le projet, qui a été lancé en décembre 2012, devrait entrainer la région de Kipushi dans un cercle vert et vertueux.

Mélanie Sirdey Coid

Photo : Frédéric Baudron

PARTAGER
Article précédentConférence au lycée
Article suivantAgroforesterie