L’information au service des citoyens

225

Appuyer les médias locaux
Mardi 23 juillet 2013, dans une salle de formation discrète du Centre de rééducation des handicapés physiques avenue des Huileries à Kinshasa, Edouardo Olivares, formateur RFI Planète Radio, est souriant et fier du travail accompli. Deux sessions de formation qui ont rassemblé seize journalistes référents viennent de s’achever. Grâce à ces ateliers, ils deviendront prochainement les intermédiaires entre les médias et la CENI et pourront former eux-mêmes les journalistes de leurs provinces respectives. Au programme de ces journées de formation : le processus électoral congolais et notamment la loi électorale, les modalités d’organisation et de décompte, les procédures d’annonces de résultats ou encore les procédures de contentieux.
Au contraire des élections de 2011, le prochain scrutin sera local. à l’exception de la situation particulière de Kinshasa, les médias provinciaux et les radios communautaires joueront donc un rôle central dans l’information publique et les campagnes électorales. Pour mieux répondre aux besoins des radios de proximité, une première session a été organisée pour former des journalistes pouvant animer des formations en français et en lingala, puis une seconde pour les formations en français et swahili. Expert des problématiques relatives aux radios communautaires et des relations entre médias et société civile, Eduardo Olivares a mesuré la difficulté d’un projet dont l’un des enjeux principaux était la collaboration entre la nouvelle CENI et la Monusco. Mais, sous son oeil attentif, tout s’est déroulé au mieux et l’implication personnelle de Jean-Baptiste Itipo, directeur de la communication de la CENI, et de l’ensemble de ses responsables a permis à cette initiative de prendre corps. La division électorale de la Monusco a également fourni son expertise au développement du projet et des commissions tripartites, CENI, Monusco et RFI Planète Radio ont été organisées dans plusieurs villes pour sélectionner les journalistes du programme.

Information et pédagogie pour la démocratie
A la suite de ces formations, les journalistes référents ont reçu un certificat qui leur permettra de faire valoir leurs nouvelles compétences auprès des partenaires de l’assistance électorale dans le cadre des activités futures. Pour compléter ce processus et maximiser l’impact des formations, des manuels seront édités en français, lingala et swahili.
Pour le programme interbailleurs Médias pour la Démocratie et la Transparence en RDC (PMDT), qui a financé l’intervention de RFI Planète Radio, il s’agit de soutenir une action innovante qui vise à une meilleure implication des institutions et acteurs politiques aux côtés des médias pour permettre à ces derniers de jouer leur rôle de garant de l’information et de pédagogue dans l’explication des processus démocratiques en République démocratique du Congo.

Claudine Assimbu et Noémie Kilembe

Photo : DR